Graines Bio

Graines bio: L'info sur tout ce qui touche au Bio

   mai 26

Vaisselle: Comment économiser l’eau et quels produits bio utiliser?

Un lave-vaisselle mal entretenu peut consommer plus d’eau que neuf mais et également plus de produits chimiques et toxiques pour l’environnement, c’est pourquoi il est important de prendre note des conseils suivant afin de dépenser moins d’eau et de produits pour votre vaisselle.

(Lire la suite…)


   avr 07

L’eau douce, une ressource toujours plus rare

L’eau douce est une ressource toujours plus rare pour cause d’augmentation de sa consommation et le peu de préoccupation de l’homme pour en éviter sa pollution.

 

Il y a 50 ans, l’humanité consommait 2000 km3 d’eau par an contre 4000 km3 en 2000 et d’ici 2080 il faudra pomper deux fois plus d’eau qu’aujourd’hui pour satisfaire les besoins de l’homme selon les dernières études sur le sujet. Il est important de rappeller que l’eau douce ne représente que 3% du total de l’eau présente sur terre: 35 millions de km3 d’eau douce. De ces 35 millions de km3 d’eau douce, 30 % se trouve sous terre et près de 70% sous forme de glace ce qui fait qu’une grande partie de l’eau n’est pas facilement accessible par l’homme. (Lire la suite…)


   fév 17

Le développement des piscines bio

Ce nouveau style de piscines écologiques commence à faire timidement son apparition en France, alors que dans les pays plus sensibilisés à la protection de l’environnement comme la Suisse, l’Allemagne ou l’Autriche les bassins privés ou communautaires de ce type pour la baignade écologique sont beaucoup plus répandus. Lire plus ici!


   août 25

Le matériel idéal pour récolter et échanger vos graines bio

Connaître le matériel idéal pour récolter et échanger vos graines est important.

Lorque l’on parle d’échange de graines ou de troc de graines de plus en plus fréquent avec internet, il est intéressant de définir plus en détails du type de matériel utilisé et le procédé suivi pour la récolte et la conservation de ses graines avant même l’envoi par la poste aux intéressés.

C’est pourquoi je veux ici préciser ici quelques détails, afin que chaque échange de graines soit un succès, que vos graines soient bio ou non.

Avant de commencer votre récolte de graines, assurez-vous d’avoir toujours le matériel nécessaire :

  • un tamis, il servira à laver les graines
  • un ventilateur, il aidera à faire sécher les semences
  • des enveloppes, afin d’y placer les semences sèches
  • des boîtes en carton, afin de ranger vos enveloppes toujours dans un endroit sec
  • des étiquettes pour marquer plusieurs informations capitales : jour de récolte, espèce et la variété de la plante.

Si vous souhaitez conserver des graines bio en quantité, vous pouvez également utiliser des bocaux en verre ou bien des boites de pellicules photos, qui malheureusement ce font de plus en plus rares mais restent parfaites pour cet usage. Enfin, si vous souhaitez échanger vos graines, vous trouverez des milliers d’espèces avec l’association Kokopelli et pas mal d’informations dans leur dernier ouvrage : 260 pages d’articles sur la biodiversité alimentaire, l’agro-écologie, l’apiculture alternative, le recouvrement de dynamiques de coévolution, etc.


   oct 16

Avantages et inconvenients du Bio

Le bio connait depuis quelques années déjà un succès assez important, surtout auprès des Français. A savoir que 57% des Français ont déclaré avoir consommé au moins un produit bio dans l’année (en 2003), un taux qui est en croissance de 20% par an. Par ailleurs, 65% des adeptes consomment des produits bio pour leur santé, 59% le font pour leur qualité et leur goût, et 30% le font pour préserver l’environnement.

Parmi les plus grands avantages des produits bio, on retrouve le fait qu’ils sont bien meilleurs pour la santé. Teneurs plus importantes en vitamines et minéraux chez les fruits et légumes, des céréales plus riches en fibres et en minéraux, des viandes moins grasses et des laitages plus riches en acides gras essentiels, goût et saveur bien meilleurs, etc., tels sont les quelques avantages que l’on pourrait citer du côté d’une alimentation bio. On a aussi le domaine de la cosmétique bio, qui présente aussi de grands avantages : meilleurs pour la santé, mieux assimilée par la peau, moins agressive, plus saine et plus naturelle etc.

Mais comme toute chose a ses bons et ses mauvais côtés, le bio présente aussi certains inconvénients, dont le principal reste le prix. Selon l’INRA, les produits issus de l’agriculture bio seraient en moyenne 30% plus chers que les produits conventionnels. Ce qui peut pourtant s’expliquer par les rendements de production plus modestes, ou par le recours à davantage de main d’œuvre, par la collecte et la distribution insuffisamment développées, ou encore par le coût du contrôle et de la certification. On pourrait aussi parler de certains inconvénients au niveau des cosmétiques bio : agissant moins vite, moins ciblés et s’adressent plutôt à tous les types de peau, se conservent moins, et peuvent causer certaines allergies…

Malgré tout, il se trouve que les avantages semblent l’emporter, et beaucoup s’accordent à dire que l’agriculture bio, ainsi que les produits bio, ont encore un bel avenir devant eux.