Graines Bio

Graines bio: L'info sur tout ce qui touche au Bio

   oct 02

Riziculture et l’élevage de canards : une alternative bio qui réussit

La combinaison de la culture du riz avec l’élevage de canards a été expérimentée au Japon pour la première fois. Et comme l’expérience s’avère concluante, plus de 10000 riziculteurs au Japon utilisent actuellement ce système de production.

Dans cet article, vous allez voir pourquoi il est vraiment rentable de combiner riziculture et élevage de canards.

Les canetons, des pesticides par excellence dans les rizières
Tout le monde le sait, les parasites et les plantes adventices sont les ennemis jurés de la culture du riz, donc il faut s’en débarrasser. Avec les canetons, ce n’est plus la peine de se procurer de substances chimiques qui peuvent nuire à l’essence du riz. Dévorant les insectes parasites ainsi que les mauvaises herbes tout en ne faisant aucun dégât aux jeunes plants de riz (ceux-ci renferment trop de silice à leur goût), les jeunes canards sont les pesticides par excellence pour les rizières. Pour ce faire, il suffit d’introduire une vingtaine de canetons par 100 mètres carrés. Attention toutefois, au moment où les canicules commencent à apparaître, il faut sortir les canetons de la rizière (les jeunes canards mangent les canicules).

Les canetons, un élément fondamental à la croissance du riz

Les canetons sont un élément fondamental à la croissance du riz pour deux simples raisons. La première, en jouant le rôle de pesticides, ils ôtent tout ce qui gêne/bloque l’enracinement du riz, donc favorisent le développement du riz. La seconde, en mettant en mouvement l’eau stagnante en se déplaçant avec leurs pattes ou en plongeant leurs têtes, ils fertilisent l’eau stimulant le mécanisme des plants, donc rendant solides et épaisses les tiges du riz.

Les rizières : un lieu privilégié pour l’élevage des canards

Tous les volatiles ont besoin d’un endroit approprié pour se développer, et il s’avère que pour les canetons, les rizières sont les plus favorables pour grandir. Ces dernières ont assez d’eau pour qu’ils puissent nager. Il y a assez d’espaces entre les rangs du riz permettant aux canetons de se pagayer. De mauvaises herbes et des insectes parasites sont également disponibles pour que les jeunes canards puissent se nourrir convenablement.

Combiner la riziculture et l’élevage des canards ne peut être qu’une vraie réussite. Plusieurs riziculteurs nippon optent d’utiliser cette méthode, une pratique à voir de près lors d’une aventure au Japon. Du riz bio et des canards bio sont garantis, donc de la nourriture saine favorisant une bonne santé.

A voir aussi:

    You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *


    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>