Graines Bio

Graines bio: L'info sur tout ce qui touche au Bio

   avr 07

L’eau douce, une ressource toujours plus rare

L’eau douce est une ressource toujours plus rare pour cause d’augmentation de sa consommation et le peu de préoccupation de l’homme pour en éviter sa pollution.

 

Il y a 50 ans, l’humanité consommait 2000 km3 d’eau par an contre 4000 km3 en 2000 et d’ici 2080 il faudra pomper deux fois plus d’eau qu’aujourd’hui pour satisfaire les besoins de l’homme selon les dernières études sur le sujet. Il est important de rappeller que l’eau douce ne représente que 3% du total de l’eau présente sur terre: 35 millions de km3 d’eau douce. De ces 35 millions de km3 d’eau douce, 30 % se trouve sous terre et près de 70% sous forme de glace ce qui fait qu’une grande partie de l’eau n’est pas facilement accessible par l’homme.

En ordre de comparaison, aujourd’hui un américain consomme près de 500 litres d’eau par jour alors qu’un africain doit souvent se contenter de moins de 5 litres seulement.

En Europe les pénuries sont nombreuses et chaque années plus fréquentes, en France c’est la faute aux centrales nucléaires, en Espagne la sécheresse. En 2008 la Catalogne, région de Barcelone, decidait d’importer son eau potable par bateau depuis Marseille tant le problème était de taille.

Dans le monde, la privation de cette ressource fait rage en Amérique latine notamment, la Chine à même fermé des contrats sur plusieurs dizaines d’années afin d’exploiter et importer l’eau des grands lacs du sud du continent par beateau pour alimenter sa propre population!

La pollution est aussi un problème:

Au Canada, l’exploitation des sables bitumineux afin d’en extraire un peu d’or noir est catastrophique en terme de consommation et pollution d’eau douce comme le démontre très bien le documentaire H2oil: les impacts sur la santé de l’homme et des animaux d’eau douce sont nombreux et devraient être mieux controlés.

Informations complémentaires:

Si vous souhaitez en savoir plus sur les causes de la pollution de l’eau, l’article du site Économie Solidaire réussit à y répondre concrètementle site de l’ADME offre également une foule d’informations à ce sujet.

A voir aussi:

    You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *


    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>